The Shore Line, un projet web documentaire collaboratif, explore la menace grandissante de la montée des eaux sur les côtes du monde entier, à travers une collection d’histoire publiées en ligne. Le projet propose plus de 40 témoignages d’individus confrontés aux effets des changements climatiques sur leurs communautés, qui cherchent des solutions avec persévérance et ingéniosité.

La moitié de la population mondiale vit près des côtes, un environnement de plus en plus précaire.  En 2007, de violents ouragans et la montée du niveau des mers ont mené à la destruction et au déplacement de populations entières.  Le passage de l’ouragan Irma a détruit des îles des Caraïbes et forcé l’évacuation de 6 millions et demi de personnes en Floride.  En Asie du Sud, des inondations ont fait plus de 1000 morts et ont affecté plus de 41 millions de personnes.  Au Québec, des milliers de Montréalais ont subi les conséquences des inondations historiques du printemps.Dans les vingt prochaines années, il est fort probable que nous voyons apparaître un nombre grandissant de « réfugiés climatiques », et que des populations de petites îles telles que Kiribati cessent complètement d’exister. Des tensions grandissantes autour de ce que nous devrions faire pour l’avenir et qui devrait être impliqué sont à prévoir dans les prochaines années. The Shore Line étudiera qui sont les plus vulnérables et quelles solutions sont en train d’émerger face à la montée des eaux.

Malgré ces catastrophes, des histoires de résilience, d’espoir existent. La documentariste Liz Miller, en collaboration avec une équipe de réalisateurs internationaux, présente les histoires de gens inspirants,  qui trouvent des solutions, dans l’adversité. Ce projet de documentaire collaboratif rassemblera des histoires d’habitants, de scientifiques, d’urbanistes, de professeurs, d’étudiants, d’activistes et d’artistes. De l’Amérique du Nord à l’Asie en passant par les îles du Pacifique, venez rencontrer Mohammed, l’architecte, inventeur d’une école flottante pour les enfants du Bangladesh, Joe, l’entrepreneur du New Jersey qui a mobilisé les résidents de son quartier après le passage de l’ouragan Sandy ou Ioane, de la République des Kiribati, l’un des premiers demandeurs du statut de réfugié climatique au monde.  Explorez les vidéos et le matériel éducatif du projet The Shore Line, pour vous inspirez à agir dans vos communautés.

Notre but est d’offrir une plateforme éducative pour promouvoir le dialogue et présenter des approches novatrices de protections des côtes. Des collaborateurs de partout seront en mesure d’apprendre ce que chacun fait pour protéger les littoraux du monde.