Le documentaire The Shore Line présente des histoires de neuf pays et sur cette page vous pouvez en savoir plus sur chaque emplacement. Il y a bien sûr beaucoup d’autres histoires à raconter – et chacune de ces communautés fait face à un défi unique.

La Nouvelle-Zélande est un des premiers pays aux prises avec des demandeurs du statut de réfugié climatique. De tous les pays d’Amérique du Sud, Le Chili est l’endroit où l’on trouve le plus de glaciers, toutefois, il n’existe aucune législation pour protéger ces glaciers de l’exploitation minière. L’expansion du canal de Panama a entraîné une forte croissance pour le Panama, mais trouver des moyens durables de gérer cette croissance est un défi constant. Dans le cas d’élévation du niveau de la mer, Vancouver est la ville canadienne qui est la plus susceptible de dévastation économique. On y travaille toutefois pour en faire la ville la plus verte au monde. Le Bangladesh est un des pays les plus densément peuplés du monde, et c’est également un des pays les plus vulnérables aux impacts de l’élévation du niveau de la mer et des changements climatiques. La Norvège défend son littoral arctique contre l’exploitation pétrolière non durable. En Floride, Miami est aux prises avec la pollution de l’eau, la montée du niveau de la mer et l’absence de réglementation pour protéger les écosystèmes qui empêcheraient la ville de sombrer. Au fil du temps, Long Beach Island, New Jersey (États-Unis) a connu de nombreuses tempêtes; mais les tendances en matière de développement ont rendu la communauté plus vulnérable à des incidents comme la tempête Sandy. Il y a une dizaine d’années, le cyclone Aila a causé une destruction innombrable dans les communautés vivant le long du littoral de 7 500 km, en Inde. Et des villes comme Jakarta en Indonésie doivent gérer des inondations de personnes et d’eau.

Filtrer les projets